14 Août

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2014

affiches 2014

2013

affiche 2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2014

affiches 2014

 

 

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

La tradition de L’Etincelle Branceillaise veut que tout les ans au 14 août, nous organisons une fête, composée d’un repas suivi d’un concert de L’Etincelle Branceillaise puis d’une soirée DJ dansante.
L’inscription n’est obligatoire que pour le repas. Elle se fait le 14 août au matin, à partir de 9 heure et coûte 20 euros. Le reste de la soirée (concert et soirée DJ) est gratuit et ouvert à tous.

Le menu du repas est le suivant:

Melon et son vin paillé
Jambon de pays
Entrecôte grillée et sa pomme de terre en papillote cuite au feu de bois
Cabécou et sa salade aux noix
dessert
le tout arrosé de Mille et Une Pierres
A bientôt!

2013

2012

Voici la vidéo qui a été projetée à l’occasion de ce 14 août.

2010

Voici une vidéo du concert de l’Etincelle Branceillaise « The show must go on »

Et l’Etincelle Branceillaise interprète « Compadre »

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

2008

Au 14 août au matin, tout le monde était prêt à faire feu : l’équipe patate couteau à la main, l’équipe parquet avec la visseuse chargée à bloc, Laëtitia prête à faire fumer le stylo pour les réservations.

Un seul problème, le temps !!!
Depuis 1989, le 14 août a été annulé seulement une fois, et encore pour des conditions météorologiques extrêmes, comme en 1993 à cause de la grêle, alors que trois gouttes de pluie nous narguent depuis le matin.
Malgré le frais du matin et les nuages, les réservations se remplissent, il faut vite prendre une décision…Annuler ? Quel dommage…
Alors deux trois coups de téléphone, et la place de Branceilles s’ébranle, il est 10h30, il faut vite aller chercher les chapiteaux de la Communauté de communes à Meyssac et les remonter à Branceilles, sous la pluie qui s’intensifie.
En quelques heures la place se couvre tant bien que mal, avec les chapiteaux de Meyssac et ceux des chasseurs de Cavagnac, grâce aux musiciens de l’Etincelle ainsi qu’aux amis venus prêter main forte.

En quelques heures la place de l’église est métamorphosée, et vers 19h30, elle peut enfin accueillir les intrépides adeptes du 14 août, qui se précipitent sous les bâches ou vers la buvette.

Mais pas de répit pour les musiciens et les bénévoles : il faut déjà commencer le service ; melon au vin paillé, jambon de pays, entrecôte au feu de bois et patate en papillote cuite au four à bois s’enchaînent, quand vient l’heure pour les musiciens d’aller changer de costume.
Enfin la musique retentit sur la place de Branceilles, et le concert commence par l’arrivée des musiciens par l’arrière de la mairie sur l’air connu et reconnu par tous de Pottoka.
S’ensuit alors un crescendo de morceaux, du paso au rock endiablé, en passant par de nouveaux morceaux originaux comme La Marche de Radetsky ou encore Instant Concert, pour lesquels des perruques ont été fabriquées.

Puis à la fin du concert, la soirée dansante commence, pour ne finir qu’au bout de la nuit…
Ce 14 août improbable a été une franche réussite, grâce à tous ceux qui nous ont aidé la journée pour la préparation, le soir pour le service, ainsi qu’à ceux qui ont confectionné avec une grande dose de patience les perruques.
Merci à tous les bénévoles, les parents, les enfants, les amis, la mairie et le village de Branceilles pour la réussite de cette soirée mémorable, et à l’année prochaine !

Leave a Reply